PRIMEURS 2018 : Promenade en rive gauche

Episode 5 : « Promenade d’une rive à l’autre… »

Hétérogène, singulier, le millésime 2018 méritait bien une visite guidée. 
De rive en rive, laissez-nous accompagner vos pas vers les plus belles réussites. 

Nous remercions Jean-Marc Quarin pour ses précieux commentaires qui ont étayé notre analyse.

PROMENADE EN RIVE GAUCHE 
Un millésime pas toujours homogène, en fonction de la nature des sols et de l’exposition. Plus difficile sur les terroirs sablo-graveleux, les sols calcaires ou argileux et les zones plus fraîches furent en revanche bénis. La rive gauche présente de très belles réussites.
(suite…)

PRIMEURS 2018 : Rive gauche, élégante

Episode 4 : « Equilibre et style »

Rester dans l’harmonie quand on a du caractère, c’est le prodige de ce millésime 2018.

On le compare avec 2015 ou 2016. C’est vrai, il s’en approche, mais s’en distingue et les transcende avec son –ou plutôt ses – styles particuliers. 

D’une grande homogénéité au nord de la Rive gauche, il atteint la perfection en Médoc, Saint-Estèphe, Pauillac et Saint Julien. Plus hétérogène au sud, le millésime privilégie les grands terroirs. JM. Quarin dit à propos de Saint-Estèphe que : « Cette zone souvent qualifiée d’appellation la plus froide parmi les quatre AOC Reines du Médoc, se montre très réussie, grâce à son sol gravelo-argileux et/ou son sous-sol calcaire. La vigne y est restée en activité malgré la sècheresse de l’été. »

(suite…)

PRIMEURS 2018 : Divine rive droite

Episode 3 : « Pureté et intensité aromatique »

De la rencontre des extrêmes, la magie s’est créée. Les contrastes climatiques  -avec la pluie de janvier à juin, la sécheresse de juillet à octobre-  ont produit d’excellents cépages. L’été indien durant les vendanges a exalté la concentration des baies, comme jamais cela ne s’était produit auparavant.

Par leur sensibilité, leur retenue lors de l’extraction, les vignerons contribuent à l’alchimie. Ils transforment le raisin en vins sublimes, en élixir que l’on veut garder en bouche.
(suite…)

PRIMEURS 2018 : Château La Tour de Mons

« Tout l’attrait du vin vient du fait que deux bouteilles ne sont jamais parfaitement semblables. » (Edward Bunyard)

 

Dégustation du Château La Tour de Mons 2018 fraichement reçu dans nos chais aujourd’hui.

Le millésime 2018 est présenté comme miraculé. Malgré un début d’année compliqué dû aux conditions météorologiques, l’été avec sa chaleur et son fort taux d’ensoleillement a permis aux raisins d’arriver à une maturité extraordinaire.

(suite…)