Primeurs 2015 : l’Avis de Ludovic Bigo, dirigeant de Cuvelier & Fauvarque

Il y a un mois, se déroulait à Bordeaux « La semaine des dégustations des primeurs ». Ce grand rendez-vous réunit chaque année tous les professionnels du vins qui se déplacent du monde entier pour découvrir le nouveau millésime L’ambiance est toujours bonne lors de ces semaines de dégustation, mais cette année elle était « à la fête » ! En effet, nous pouvions lire un large sourire et une grande fierté des vignerons qui nous faisaient découvrir leur nouveau millésime.

2015 est excellent et pas très loin du qualificatif « exceptionnel » !

Une certitude : il s’agit du plus beau millésime réalisé depuis le mythique 2010, mais avec un style différent : moins opulent que 2009, moins massif et tanique que 2010, beaucoup le compare à 2005. Pour ma part, les points communs à toutes les dégustations quelles que soient les appellations sont « l’élégance, la finesse, la précision, le fruit». Une tendance est à noter dans les dégustations des vins par un retour au respect du terroir avec un style beaucoup moins boisé (probablement dû à la retraite de notre cher Robert Parker !)

Margaux est probablement l’appellation qui se fait le plus remarquer dans le médoc sur le plan de la réussite et de l’homogénéité, Les Merlots et donc la rive droite sont les grands gagnant de ce nouveau millésime. Il y a une grande homogénéité de réussite entre les rouges, les blancs et les liquoreux.

Le millésime est très grand, le contexte économique n’est pas le même qu’en 2010, ce qui devrait être une bonne nouvelle pour les prix qui ne devraient pas atteindre les sommets de 2010.

 
m-bigo
 

Ludovic Bigo,
Co-Dirigeant de Cuvelier & Fauvarque

 
 
 
 
 

Thomas MANSOURI
Thomas MANSOURI
Assistant marketing at Cuvelier & Fauvarque

Laisser un commentaire