Primeurs 2015 : Focus sur le Château Angélus

Le millésime 2015 vu par le château :

2015 est une année bénie, rêvée. Du printemps au ramassage la climatologie a été favorable. Chaque étape s’est déroulée dans des conditions optimales: une floraison homogène, puis la pluviométrie nécessaire au développement de la plante avant des mois de juin et juillet très secs. La véraison, c’est à dire la période à laquelle le raisin acquiert sa couleur et sa quantité de sucre définitive s’est passée à merveille. Le mois d’août avec quelques pluies opportunes et des températures clémentes a permis à la vigne de bien évoluer et aux raisins de mûrir harmonieusement. Les belles journées et nuits fraîches de septembre accompagnées de quelques averses ont favorisé la maturation des tanins. Les raisins sont simplement  magnifiques.

Le parfait état sanitaire du vignoble et les superbes conditions climatiques de ce début d’automne ont permis de vendanger « à la carte » des raisins magnifiques pendant … près d’un mois ! Les Merlots d’Angélus sont vendangés mûrs, mais pas trop, croquants, et avec beaucoup de fraîcheur.

Les Cabernets Francs, pépites d’Angélus, eux aussi magnifiques, sont récoltés à partir du 8 octobre. S’ils ne règnent pas en maîtres, ils représentent près de la moitié de la surface plantée. Ils apportent élégance, finesse et densité avec un côté soyeux et contribueront grandement à sublimer ce nouveau millésime.

 

Château Angélus 2015 :

OLIVIER-rg

 

RVF : 17-18     Quarin : 18.5
Parker : 95-97     

« La couleur est dense et profonde. L’expression de fruits noirs est remarquable de pureté et de précision.
L’entrée en bouche est suave, veloutée ; le milieu de bouche se construit au fur et à mesure de la dégustation mettant en valeur des tanins serrés, ciselés. Au-delà de cette belle constitution, c’est un plaisir, un charme, une identité qui qualifie ce millésime. La fin de bouche est riche, avec une finale épicée et la fraîcheur habituelle des grands millésimes d’Angélus « 

 

Carillon de l’Angélus 2015 :

 

Quarin : 16     
Parker : 90-92     

« La robe est brillante, couleur rubis.
Le nez offre un joli bouquet de fruits rouges frais.
L’entrée et le milieu de bouche sont bien construits, avec des tanins serrés, beaucoup de gourmandise et une finale appétante »

 

 

 

Thomas MANSOURI
Thomas MANSOURI
Assistant marketing at Cuvelier & Fauvarque

Laisser un commentaire