L’ascension de la famille Cuvelier

Tout commence en 1804 lorsqu’Henri Cuvelier décida de créer le négoce H. Cuvelier et Fils dans le Nord de la France, dont le succès fut rapide et se développa tout au long du 19ème siècle.

Au début du 20ème siècle, Paul Cuvelier et son jeune frère Albert, décidèrent de faire l’acquisition de domaines de grande qualité Bordelais, ce fût d’abord l’achat du Château le Crock en 1903, puis du Château Camensac en 1912 et pour finir, le prestigieux Château Léoville Poyferré en 1920. Il est intéressant de souligner que, début 1914, Paul Cuvelier est allé en Argentine, notamment pour y découvrir les vins de Mendoza, il les avait trouvés à l’époque « agréable à boire »  mais peu adaptés au goût des français. En 1946, La famille créa un deuxième négoce de vins fins basé à Bordeaux afin de s’intégrer dans le monde du vin bordelais.

En 1998, Bertrand Cuvelier prit l’initiative d’accompagner Michel Rolland dans un projet argentin « Clos de Los Siete » ; 3 ans plus tard, Jean – Guy Cuvelier rejoignait Bertrand avec pour objectifs communs, la construction d’une Bodega et l’élaboration de grands vins dignes de la tradition familiale, ce qui donna naissance aux Cuvelier Los Andes ! les vignes Cuvelier Los Andes ont apporté plus de 50% de leur production au “Clos de Los Siete”, vin signé Michel Rolland. Le succès est mondial !

 

Le château le Crock

Classé parmi les premiers Crus Bourgeois Supérieurs du Médoc, le Château le Crock produit des vins à la couleur profonde, au bouquet délicaChâteau le Crockt et fruité, à la structure charnue et pleine qui s’affine avec des années pour donner des vins complexes et racés. Ses tanins robustes et son potentiel de garde exceptionnel sont caractéristiques de l’appellation Saint Estèphe.

Pour montrer les ambitions qualitatives nourries pour leur Cru, Paul Henri et Albert créent le Cru La Croix Saint Estèphe  dans le but d’améliorer leur grand vin.

 

Le Château Léoville Poyferré

Léoville se situe à Saint-Julien, au cœur du Médoc. L’origine du domaine remonte à la Révolution Française, Léoville était la plus grande propriété viticole du Médoc. Suite à différents partages et successions, Léoville Poyferré naît en 1840. Quinze ans plus tard, le château connaît la consécration lors du célèbre classement de 1855 où il obtient le rang de Second Grand Cru Classé.

 Le Château Moulin riche bénéficie  des mêmes soins que son grand frère et présente des qualités similaires : équilibre, élégance et finesse. Son évolution plus rapide permet de l’apprécier dès sa jeunesse.

 

 

 

 

Thomas MANSOURI
Thomas MANSOURI
Assistant marketing at Cuvelier & Fauvarque

Laisser un commentaire