Caractéristiques d’un millésime atypique

A Bordeaux, 2011 est un millésime qui est passé directement de l’hiver à l’été : les conditions printanières étant absentes, l’éclosion des bourgeons a démarré fin mars et la floraison mi-mai.

La qualité est variable selon les sols et les cépages. Afin d’atteindre un vin de qualité il était important de totalement éliminer les baies vertes ou roses lors de la vendange.

Climatologie de la région de Bordeaux pour le millésime primeur 2011

 

– Décembre 2010 : Le climat est plus doux et sec sur Bordeaux, avec une pluviométrie légèrement supérieure aux normales.

– Mars 2011 : temps plus sec et plus chaud que la normale.

– Avril – Mai – Juin : Des températures d’été supérieures aux normales. Des orages de grêle frappent durement le sauternais, la région de Podensac, l’Entre-deux-Mers et le Blayais, occasionnant d’importants dégâts sur près de500 hectares de vigne.

– Juillet – Août : Les températures redeviennent supérieures et provoquent des orages et pluies torrentielles mais ces pluies tant attendues arrivent trop tard pour débloquer la maturation de certaines jeunes vignes atteintes par la sécheresse. En résulte un gonflement des baies de raisin et des saveurs`

diluées, particulièrement pour les cépages merlots.

– Septembre : L’été est revenu, chaud, avec des épisodes de grêle orageux qui ravagent une partie du vignoble de Saint-Estèphe. Les nuits sont fraîches et des journées ensoleillées ont permis aux cépages cabernets sauvignons de mûrir.

 

Source: CIVB

Nicolas
Nicolas

Laisser un commentaire